In: Actualités0

Les grands dossiers qui attendent le nouveau Comité Exécutif du COPRODAC

Retraite coprodac

Elaborer un nouveau plan stratégique 2018-2021, mobiliser des financements pour le développement, la production, la distribution et la diffusion des films burundais, plaider pour la création d’une école de cinéma au Burundi, améliorer les compétences dans les différents métiers de l’audiovisuel et du cinéma, lancer le Cinéma Numérique Ambulant au Burundi, plaider pour la mise en place d’un cadre légal et règlementaire favorisant l’éclosion d’une véritable industrie audiovisuelle et cinématographique, tels sont les grands dossiers qui attendent le nouveau Comité Exécutif du COPRODAC, mis en place le 10 février 2017.

La tâche ne sera pas facile. Un des principaux partenaires du COPRODAC, AFRICALIA, a suspendu ses interventions au Burundi. Fini donc l’appui au fonctionnement, aux actions de formation, et, surtout à la création d’une école de cinéma et du Cinéma Numérique Ambulant.

Les membres du COPRODAC ne se découragent pas pour autant. Ils vont mener des actions pour élargir les partenariats et mobiliser des ressources tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.